Du chamanisme au neo chamanisme

Premièrement, il est impératif de bien intégrer que chaque culture mondiale a un individu ou un groupe d’individus qui a agi comme un médiateur entre le spirituel et le physique. Ces individus qui peuvent passer pour des excentriques ont été appelés homme medicine, vizirs, guérisseur spirituel, sorcier, druide mais le terme le plus utilisé aujourd’hui est le chaman et sa pratique est appelée le chamanisme. Le chamanisme est le terme général qui a été utilisé de manière un peu facile et grossière pour décrire toutes les personnes qui sentent que Dieu, le grand esprit, les ancêtres, les guides spirituels et/ou les anges gardiens.

Donc, pour clarifier cet état de fait, il faut comprendre qu’un chaman peut être un prédicateur, psychique, un conseiller, homme ou femme, herboriste, prêtre ou prêtresse, médecin intuitif, guérisseur psychique, etc. Mais un prédicateur, psychique, un conseiller, homme ou femme de médecine, herboriste, prêtre ou prêtresse, médecin intuitif, guérisseur psychique, n’est pas nécessairement un chaman. La différence clé étant qu’un chaman a habituellement une perspective unique sur la vie alors que les autres guérisseurs l’ont moins.

Qui dit guérisseur ne dit pas nécessairement chaman

La raison pour laquelle le point de vue du chaman est si différent des autres guérisseurs, est parce qu’il ou elle a subi soit une initiation formelle (par exemple, l’apprentissage, rites rituels, etc) ou d’initiation informelle (par exemple, sa vie, le transformant par un malheur brut, la maladie, etc.). Au cours de cette initiation (formelle ou informelle), l’initié est contraint de surmonter ses vieilles questions traumatiques, y compris sa colère, sa peur, sa haine, ses sentiments d’abandon et d’autres blessures émotionnelles, afin d’apprendre comment ne pas être contrôlée par ses émotions, mais plutôt guidé par son intuition et son objectivité.

Au cours de cette période de transformation, l’initié vient face à face avec la mort qu’elle soit physique ou spirituelle, où il apprend que la mort n’est pas « la fin » comme on la désigne, mais plutôt une étape dans le cycle de la naissance-vie-mort et la renaissance. Dans cette expérience unique, qui ne peut pas être uniquement intellectuelle, l’initié rencontre habituellement ses ancêtres, ses guides spirituels ou des esprits, ce qui le pousse à adopter une nouvelle perspective sur la vie en adéquation avec cette expérience. Cette nouvelle perspective sur la vie que le chaman entreprend adopte, devient généralement la voie que son initié suivra.

Le neo chamanisme aujourd’hui

Le néo chamanisme désigne l’ensemble des croyances chamanique intégrées dans le monde industrialisé. Plusieurs tendances ou voie en découle, autant qu’il y a de neo chamans; l’expérience personnelle étant la clé de voute de l’initiation. Je vous propose de faire un tour ici https://spirituel.guide afin de voir d’un peu plus prêt en quoi consiste cette nouvelle thématique. Puisque le site reprend des us et coutumes anciens, des produits naturels, en y ajoutant une dose de développement personnel dans les articles de blog.